philosophie bac international

Méthodes et outils

Intentions

La politique d’une école est construite autour de ses objectifs et des obstacles rencontrés. La préparation du Baccalauréat International est pour les élèves un moment de passage vers une construction de connaissances mieux maîtrisée et plus efficace, mais aussi en toile de fond un âge de changements laborieux et parfois désordonnés. Notre stratégie est donc de clarifier les objectifs, les méthodes d’acquisition, les situations, de valoriser les progrès et de favoriser une étude active, d’encourager les phases d’évaluation réflexive.

Attitude

La démarche retenue dans ce but peut être résumée comme suit :

  • Accorder à priori la responsabilité de ses actes à chaque élève.
  • Montrer la situation de manière réaliste si l’élève s’y prend mal.
  • Publier à la fois les éléments permettant à un élève de demander du secours s’il en a besoin et encourager tout effort, qui sera reconnu pour ce qu’il a demandé plus que pour le résultat immédiat. Le travail scolaire est à concevoir à long terme.
  • Mettre en évidence les succès et progrès permis par un programme bien conçu et gradué.
  • Introduire cependant l’idée d’un arrêt au moins momentané des études et travailler à une phase de transition, si l’effort à fournir devient excessif ou insoutenable.

Le cadre

Les programmes, tant globaux que par année, sont publiés et accessibles en tout temps. Sont également publiés les exercices, les liens vers les supports de cours, les échéances et certaines étapes importantes. Le vecteur de ces publications est un intranet qui permet aux élèves de savoir relativement bien où ils en sont. Un chef de classe, professeur dont le cahier des charges est plus étendu que celui des autres, suit ses élèves et leurs progrès. C’est lui l’interlocuteur premier de l’élève, des parents également. Enfin, des révisions sont organisées : principalement tout au long de l’année avec un cadre spécifique et un jour attribué, en partie en fin de programme. Les activités menées durant ces révisions sont différentes de celles du cours et visent à construire une expérience concrète et solide de la préparation des examens.

Conseil

Les élèves sont encouragés à entrer de manière plus analytique dans la matière du programme, à prendre du recul sur leurs méthodes de construction des représentations et à planifier leurs activités de révision. Divers outils sont mis au service de ces conseils : cours de méthode de travail, séances individuelles ou en petit groupe destinées à exprimer quelles démarches sont adoptées et examiner si elles sont adéquates.

Secours

Il existe plusieurs instances auprès desquelles un élève peut se tourner pour trouver de l’aide, pour quelque problème que ce soit : ses professeurs, son chef de classe, mais aussi une conseillère pédagogique, les responsables de section, le directeur. De manière plus terre à terre, sur le plan scolaire un élève peut poser des questions à son professeur ordinaire, se rendre à des séances hebdomadaires de réponse aux questions organisées par thème, demander un appui méthodologique ou un cours d’appui centré sur la matière qui lui pose problème. Ces différentes instances d’aide font toutes partie des services ordinaires de l’Ecole. Les panneaux d’affichage des couloirs et halls rappellent comment sont organisés ces moyens d’appui.