CFC technique

Information sur les métiers et compétences

Informatique: vers quels métiers ?

Les formations décrites ci-dessous s'adressent aussi bien aux hommes qu'aux femmes. La personne arrivant sur le marché de l’emploi centré sur l'informatique doit se poser plusieurs questions telles que : De qui a-t-on besoin ? Quelles fonctions sont accessibles pour moi ? On fait ci-dessous l'hypothèse que ce nouvel arrivant ne dispose pas d'une formation universitaire mais cherche à acquérir une formation professionnelle débouchant sur un emploi. La situation en Suisse offre des postes intéressants à presque tous les niveaux. Le marché de l’emploi est vivant, large et innovateur. Ses fluctuations occasionnelles ne doivent pas faire oublier que l'outil informatique ne cesse de se développer dans les entreprises et demande de nouveaux acteurs.

Les orientations

Comment se présente le pool des personnes vivant de l'informatique en Suisse ? S'il s'agit indiscutablement d'un marché en rapide et constante évolution, il n'en est pas moins substantiel.

On peut distinguer de grandes orientations, telles que : la conception de logiciels (software), la maintenance technique (hardware), le support aux utilisateurs et la gestion des systèmes et réseaux.

Les compétences

Les compétences nécessaires à ces travaux sont très diverses et le degré de connaissance en informatique n'est de loin pas le critère majeur pour bien occuper certains postes. On peut dire cependant que toutes ces activités nécessitent de la persévérance, de la rigueur d'esprit, un sens de l'organisation et une disponibilité à évoluer vite et constamment. En échange, ces professions offrent de grandes satisfactions, en premier lieu la perspective d'un travail "bien fait" dont les performances sont souvent considérables.

Un job après un CFC ?

maintenance_systemes_exploitation

Par rapport à la description faite du marché, vers quel débouché le Certificat Fédéral de Capacité en informatique mène-t-il ? La réponse est très ouverte, comme le programme du CFC lui-même, à dessein d'ailleurs. Il s'agit d'une formation de généraliste de premier niveau. Cela n'empêche d'ailleurs pas une certaine spécialisation, prévue dans le programme de formation.

Pour résumer, on peut mentionner les approfondissements suivants : support aux utilisateurs, maintenance et installation de réseaux, développement et bases de données, créations web.

Le CFC permet donc d'évoluer vers l'ensemble des métiers cités plus haut, certains nécessitant cependant une formation complémentaire : maturité professionnelle, écoles techniques voire supérieures, brevet et diplôme fédéraux, acquisition d'expérience sont les chemins qui y mènent par étapes. On peut encore mentionner des certificats de niveaux variés et propres à la branche, parfois disposant d'une reconnaissance officielle cantonale ou encore soutenus par un grand constructeur. Il faut préciser que certaines professions sont directement accessibles avec un CFC, en se souvenant que l'expérience s'accroît néanmoins avec le temps. En particulier, la maintenance technique, la vente et le support aux utilisateurs peuvent être envisagés au terme des quatre années d'études du CFC.